Quintette Aquilon
quintette à vent

Animés par la même passion de la musique de chambre et attirés par une formation associant différents timbres donc riche en couleurs, les cinq musiciens se sont rencontrés en 2000 au CNSM de Paris. Ils y obtiennent en juin 2004 un Prix de musique de chambre mention Très Bien à l’unanimité dans la classe de David Walter et Michel Moraguès. Outre l’enseignement des membres du Quintette Moraguès, l’ensemble a bénéficié des conseils de Stefan Schilli (Avalon Bläserquintett), Laurent Lefèvre (Quintette Debussy), Jens MacManama (Quintette Nielsen) et Jacques Tys.

Après s'être distingué au Concours International Henri Tomasi (1er Prix- Marseille, 2003), au Concours européen "Musiques d'Ensemble" de la FNAPEC (Paris, 2005), le Quintette Aquilon remporte en 2006 le prestigieux 1er Prix du Concours International de l'ARD de Munich.
Le Quintette Aquilon a le souci de varier et d’adapter les programmes de ses concerts en fonction du public rencontré mais il est également très attaché au fait de lui faire découvrir le répertoire méconnu du quintette à vent. Il élargit son répertoire en jouant dans d'autres formations comme le trio, le sextuor ou le nonet. Ainsi s'est il produit avec les pianistes Christian Ivaldi, Abdel Rahman El Bacha, Anika Vavic et Anna Gourari, les quatuors Stamic, Ebène et Fauré. Il est désormais invité à se produire dans de nombreuses salles et festivals en France comme les Folles Journées de Nantes, le théâtre de Verdun, l'Orangerie de Sceaux, en Autriche au Mozarteum de Salzbourg, à Graz, en Allemagne: Rheingau, Oleg Kagan, Mecklenburg-Vorpommern,MDR-Musiksommer,SWR-Schloßkonzert...

Le quintette est lauréat Déclic 2006-2007 (programme de promotion des lauréats français de concours internationaux, initié par Culturesfrance en collaboration avec Radio France, soutenu par Mécénat Musical Société Générale) et lauréat du Festival Mecklenburg-Vorpommern "meilleur ensemble 2007", Prix de la Fondation Nordmetall.

Le quintette est composé de Sabine Raynaud (flûte), Claire Sirjacobs (hautbois, Opéra de Francfort), Stéphanie Corre (clarinette, Orchestre Philharmonique de Strasbourg), Gaelle Habert (basson, Orchestre National des Pays de la Loire) et depuis 2008 Marianne Tilquin (cor, Orchestre National d'Ile de France)