Orchestre des Régions Européennes

Sous l'impulsion artistique de Konrad von Abel, musicien d'exception formé par Sergiu Celibidache, l'Orchestre des Régions Européennes connaît, depuis sa création en 1999, un essor international. La qualité et la variété des programmes où la musique du XXe siècle tient une grande place, et surtout le dévouement inconditionnel aux œuvres qui anime le travail du chef et de ses musiciens, suscitent chez le public un enthousiasme et une émotion des plus sincères.

Ce sont là les fruits d'un travail de fond, régulier et de longue haleine, qui permet aux musiciens non seulement de s'immerger pleinement dans les œuvres et d'en mûrir l'écoute et la compréhension, mais aussi d'acquérir des qualités spécifiques d'unité et d'homogénéité dans la conduite d'archet et dans le jeu d'ensemble. Plus de quatre-vingts concerts, en France et à l'étranger, ont permis d'apprécier les qualités musicales et instrumentales de cette formation, qui est gérée, depuis ses débuts, par l'Association Celibidache à Besançon.

En 2001, l'orchestre est invité par le Président du Sénat à se produire au Palais du Luxembourg. En automne 2002, il entreprend ses premières tournées à l'étranger pour répondre à l'invitation de festivals internationaux (Festival des Orchestres de Chambre Européens à Lienzingen-Maulbronn, Sergiu Celibidache Festival à Munich).

En 2003, l'Orchestre des Régions Européennes est partenaire officiel du Ministère des Affaires étrangères de la République Fédérale d'Allemagne pour la commémoration des 40 ans de l'amitié franco-allemande. Plusieurs concerts ont eu lieu dans ce cadre, dans toute la France. L'orchestre s'assure le concours de solistes de renommée internationale : Anne Marchand, soprano, et David Guerrier, trompettiste.

En octobre 2004, l'orchestre entreprend une grande tournée franco-allemande (Berlin, Hanovre, Munich, Lyon, entre autres étapes) avec un programme exceptionnel, composé d'oeuvres de Kaminski, de Schwarz-Schilling et de Heinz Schubert. Le projet de cette tournée a été récompensé par le prix de la Fondation Siemens pour la culture.

En avril 2005, l'Orchestre des Régions Européennes est invité par le Festival de México en el Centro Histórico pour deux concerts, dont le concert d'ouverture au Palacio de Bellas Artes, avant d'effectuer une tournée de quatre autres concerts, au Mexique.

L'orchestre est invité en résidence au Festival de Musique Sacrée de l'Abbaye de Sylvanès (12) en juillet 2006. Il se produit dans plusieurs villes du sud de la France dans un programme symphonique consacré à Mozart et Beethoven.

Soucieux de contribuer au rayonnement de la création contemporaine, l'orchestre assure en 2002, avec un succès triomphal, la 1e audition en Allemagne de la Sinfonietta op. 72 du compositeur français Nicolas Bacri et, l'année suivante, celle des Mélodies pour soprano et orchestre à cordes op. 8 du compositeur franco-suisse Richard Dubugnon.
En 2005, l'orchestre donne en création mondiale Jarabe, pièce du compositeur mexicain Samuel Maynez Vidal écrite spécialement pour l'orchestre à l'occasion de sa tournée au Mexique.

L’Orchestre des Régions Européennes est constitué de 26 à 45 instrumentistes, suivant les programmes, recrutés sur audition dans plusieurs pays d'Europe, musiciens d'orchestre professionnels ou enseignants dans des conservatoires français et étrangers. Chaque programme fait l'objet d'une session de travail intensif de dix jours, à raison de deux à trois répétitions par jour. Le rythme habituel est de trois sessions par an, donnant lieu à autant de tournées de concerts. A chaque session, l'orchestre intègre un petit nombre d'étudiants en cycle de perfectionnement, qui, à l'orée de leur entrée dans la vie musicale professionnelle, ont l'occasion d'acquérir les aptitudes spécifiques du jeu orchestral, encadrés et guidés par les chefs de pupitre expérimentés de l'orchestre.