Facundo Agudin
chef d'orchestre

Né à Buenos Aires en 1971, Facundo Agudin obtient le diplôme en Direction à l’Universidad Católica Argentina. Il poursuit ses études à la Schola Cantorum Basiliensis et étudie le chant auprès de Dennis Hall et de Jeanne Roth.

Facundo Agudin est directeur artistique de Musique des Lumières, de OSJ Orchestre Symphonique du Jura et de la compagnie Opera Obliqua, et est membre fondateur de Neue Opern Projekte Basel.

Il est lauréat de la Colin Metters masterclass (St.Petersbourg Symphony Orchestra, 2007). Il est l’invité de l’Orchestre Philarmonique de Kislovodsk (2007), du OGB Bieler Sinfonieorchester (2007-2008), du Czech-Philharmonic – Festival Prague Premières (2008), de la Orquesta Filarmónica de Buenos Aires (2008). Il travaille régulièrement comme chef invité à l’Opéra National d’Arménie, à Erevan.

Dès 2007, il est chef invité au Schweizer Opern Studio. Il a dirigé le State Opera Orchestra of Armenia, les Chœurs de l’Union Européenne, Orchestra CRT Torino, Sinfonica Aosta, Orchestra Classica Italiana, Basel Sinfonietta. Parmi ses dernieres productions lyriques, on peut mentionner Le Nozze di Figaro (Moutier 2007), Die Zauberflöte (Torino Lingotto, Montecarlo, Moutier, Armenian National Opera) ; 1ère tournée des Chœurs de l’Union Européenne en Suisse ; Der schwarze Mozart d’Andreas Pflüger (création mondiale, Bâle 2006). Dans le domaine de la création contemporaine, il dirigera en 2008 les premières suivantes : « Requiem » de Christian Favre (Buenos Aires), « Mord im Sankt Johann » (Basel. A.Pflüger, S.Schibli), « Doppelkonzert für bandoneón und cembalo » (Prague, Bienne. A.Pflüger), « Einstein oder das Geheimnis » (Bern. A.Pflüger, F.Loeb).

En 2008-2009 il dirige une nouvelle production de Don Giovanni avec Rubén Amoretti dans le rôle titre et Noëmi Nadelmann (Donna Anna), avec mise en scène de Robert Bouvier, création vidéo et costumes de Nicolas Musin (Stand-Moutier, Théâtre du Passage-Neuchâtel, Théâtre du Jorat-Mézières).

En 2009 il est invité à diriger « Anoush » de A.Tigranian au Teatro Colón de Buenos Aires. En 2006, Agudin est lauréat du Prix Culturel Interjurassien, attribué par les cantons du Jura et de Berne. Il intègre le « Forum des 100 personnalités qui font la Suisse romande » (L’Hébdo-Ringier) et le groupe des « Personnalités Fair Play de Suisse » (SSR idée suisse).